Récital Bach au LMMC: Angela Hewitt vue et entendue avec le recul du temps

L’aria final des Variations Goldberg offertes intégralement avec toutes les reprises au récital du LMMC comportait une telle sublimité de tendresse, de sentiment, de don de soi qu’une oraison divine à la mémoire de Jean-Sébastien Bach ne pouvait en rien l’égaler quelque ferveur qu’on y eût mis. Aux ultimes instants de sa prestation, la pianiste Angela Hewitt resta longtemps immobile,…

Lire la suite
%d bloggers like this: