Tapis rouge du 28e Gala de la Socan

Déjà sur le tapis rouge du 28e Gala de la SOCAN, il y avait une odeur empreinte de la soirée que nous allions passer. Nous sentions beaucoup d’effervescence et de fierté de la part des artistes. C’est à tour de rôle que nous avons pu voir défiler tous ces artistes sur le tapis rouge et que j’ai pu arracher quelques confidences à certains d’entre eux.

Le premier à se présenter sur le tapis rouge fut Yann Perreault, suivi de très près par Alexe Gaudreault qui me disait que dans ses projets futurs il y avait l’écriture d’un nouvel album et plusieurs visites en France puisque sa chanson Mirage fonctionne très bien là-bas.

Ensuite au tour du groupe Alfa Rococo, la chanteuse du duo est visiblement enceinte de plusieurs mois, bien que dans les projets futurs le bébé occupe une grande place, le groupe continue de chanter puisque ses membres ne se voient pas faire autre chose.

Par la suite, Jérôme Charlebois foule le tapis rouge et se dit très fier de voir son père honorer lors du Gala. Passent ensuite à tour de rôle, Gilles Valiquette, France D’Amours, Scott Price, Jonathan Painchaud, Claude Dubois, Diane Tell, Luc Plamondon, Louise Forestier, Lynda Lemay, Edith Butler, Karim Ouellet, Andréanne A. Malette, Ariane Moffat, Les 2 frères, Daniel Boucher, La ministre Mélanie Joly, et finalement les deux têtes honorées de la soirée soit, Robert Charlebois et Monique Leyrac.

Entendu également sur le tapis rouge, Geneviève Leclerc qui rôde son spectacle partout en province et qui prépare son entrée montréalaise le 13 novembre prochain dans un spectacle de René-Richard Cyr.

Puis les confidences de Luc de Larochellière et Andréa Lyndsay qui avouaient que leur plus grand projet de l’automne était que leur fiston effectuait son entrée scolaire. Mais ma plus grande fierté de ce tapis rouge est ma rencontre avec Louise Forestier, une femme que j’admire et surtout qui m’a donné envie de faire du spectacle. Je lui ai dit, et elle m’a répondu avec émotion: « Ceci est le plus beau compliment qu’on puisse me faire ». Voilà qui résume mon premier tapis rouge en tant que chroniqueur.

 

 

Photos © Sébastien Jetté

Sujets connexes

%d bloggers like this: