Toc Toc: plus ça change…

La pièce Toc toc, créée en France en 2005 et présentée chez nous il y a plus de huit ans fait encore salle comble, cet été, à Drummondville. Il faut dire qu’il y a des moments hilarants dans les échanges entre ces patients qui se retrouvent dans une salle d’attente, dans l’espoir d’être reçus par le Dr Stern, un spécialiste des troubles obsessionnels compulsifs.

Il y a celle qui, malgré ses efforts, ne peut s’empêcher de répéter chaque phrase qu’elle prononce. Il y a celui qui est obsédé par la symétrie et ne peut marcher sur des lignes. Il y a aussi celle qui est maniaque de propreté et qui court se laver les mains à tout moment. Tout ce beau monde découvre, Marie (Diane Lavallée), criante de vérité, en femme qui se demande sans cesse si elle a bien fermé sa porte à clé et surtout si elle n’a pas laissé un rond du poêle allumé. Vincent (Marcel Leboeuf), lui, souffre d’arithmomanie, c’est à dire qu’il effectue constamment des calculs mentaux. Chacun semble prendre un plaisir fou avec son toc et le public rit de bon coeur.

Là où le malaise pourrait s’installer, c’est devant le personnage de Fred (Jean-Pierre Chartrand), victime du syndrome Gilles de la Tourette qui assaisonne ses phrases de grossièretés, généralement à connotation sexuelle. En cette ère de promotion de la diversité sexuelle, où on croirait que certains mots tendent à disparaître, on s’étonne de voir la salle éclater de rire en entendant les mots «fif», «graine», «bizoune», etc. Ce personnage est peut-être près d’une certaine réalité, mais son omniprésence fait souvent basculer le spectacle dans la vulgarité, avec des mots qui semblent aujourd’hui détonner.

Néanmoins, on sent que l’auteur de cette comédie grinçante a beaucoup à dire sur les tocs; Laurent Baffie, mieux connu pour son rôle de fou du roi à l’émission Tout le monde en parle en France, souffrirait lui-même d’arithmomanie qui pousse à multiplier les calculs mentaux.

L’habile mise en scène de Pierre-François Legendre donne du rythme aux conversations de ces patients qui trouvent finalement un certain apaisement en tentant de s’aider les uns, les autres. Mais, le tant attendu Dr Stern, de renommée mondiale, dont l’avion s’est finalement posé à Montréal, finira-t-il par arriver ?

Toc toc
Texte: Laurent Baffie. Mise en scène: Pierre-François Legendre. Distribution: Jean-Pierre Chartrand, Martin Laroche, Diane Lavallée, Marcel Leboeuf, Noémie O’Farrell, Marie-Claude St-Laurent et Tammy Verge.
Maison des arts Desjardins Drummondville

Sujets connexes

%d bloggers like this: