TOHU – 3e édition des Coups de coeur à partir du 22 février

À compter du 22 février prochain, la salle circulaire de la TOHU accueillera une remarquable pléiade d’artistes du cirque contemporain d’ici et d’ailleurs, étoiles de cette troisième édition des COUPS DE CŒUR.

De retour à la barre de ce grand spectacle inspiré de la formule gala, le metteur en scène de renom FERNAND RAINVILLE sera le maître d’œuvre de ce vaste et éblouissant déploiement de disciplines. Chaque représentation sera menée par SÉBASTIEN SOLDEVILLA des 7 Doigts, animateur haut en couleur. Tous, habitués de la TOHU comme non-initiés, apprécieront cette nouvelle sélection de prouesses inédites et de numéros marquants. Offrant un saisissant portrait du cirque d’aujourd’hui, voici les artistes triés sur le volet des COUPS DE CŒUR 2018, célébration annuelle de l’excellence, de la diversité et de la créativité circassienne!

HUGO OUELLET CÔTÉ (QUÉBEC), FLIP FABRIQUE (QUÉBEC), SANGLES :

Enfant, ses sauts et ses pirouettes, Hugo Côté Ouellet les voulait toujours plus hauts. Et encore plus hauts ! Sa quête l’a amené à étudier dans deux écoles de cirque québécoises et à se produire au sein du Cirque Éloize. Il a eu l’occasion de parcourir le monde, raffiner sa passion, perfectionner son métier. Il est l’un des membres de la compagnie Flip FabriQue.

MARIE-ÈVE BRISSON (QUÉBEC), CIRQUE DU SOLEIL (QUÉBEC), CERCEAU AÉRIEN :

Rejoignant les rangs du Cirque du Soleil en 1998, Marie-Ève Brisson livre une première performance en cerceau aérien dans Quidam. C’était le début d’une longue et brillante carrière qui l’a menée à offrir au-delà de 5 000 représentations dans plus de 35 pays. Reconnue comme l’une des pionnières sur son appareil, elle a porté l’art du cerceau aérien à un niveau remarquable.

JULIUS ET CÉSAR (ALLEMAGNE, FRANCE), CIRQUE ÉLOIZE (QUÉBEC), MAIN À MAIN :

D’origine allemande, Julius Bitterling débute sa formation professionnelle en France, avant de retrouver les acrobates de la Troupe de Pékin. Il approfondit également son développement artistique l’ENC. Il s’appuie sur une polyvalence artistique et culturelle pour réaliser des créations toujours plus audacieuses. Quant au Français César Mispelon, il découvre le cirque à l’âge de 4 ans au Centre régional des arts du cirque de Lomme. Les nombreux artistes qu’il y croise sont une formidable source d’inspiration. À 18 ans, il met les voiles vers l’école de cirque de Pékin. Il complétera sa formation à l’École nationale de cirque de Montréal.

JOHATHAN MORIN (QUÉBEC), ROUE CROISÉE :

Jonathan Morin fait ses premiers pas circassiens au sein du Cirque du Soleil. Depuis, il a été applaudi dans une quarantaine de pays, offrant au-delà de 3 400 représentations. Il crée en 2005 un appareil qu’il est le seul à utiliser : la roue croisée. Cette innovation lui méritera de nombreux honneurs dans les plus grands festivals du monde. Aujourd’hui âgé de 40 ans, il est au sommet de son art.

NICOLE HEASLEWOOD (ANGLETERRE), HULA-HOOP-FEU AU SOL :

D’origine britannique, cette artiste magnétique vit maintenant à Montréal. Elle a récemment envoûté le public sur la scène internationale avec son numéro Magma, récoltant la première place de la plus importante compétition de feu en Amérique du Nord, Les Maîtres du Feu 2017. Se distinguant par sa fluidité et son énergie brute, Nicole Heaslewood marie une multitude de formes artistiques chorégraphiées.

MATTHEW RICHARDSON (ÉTATS-UNIS) ROUE CAPTEUR DE RÊVE ET PEINTURE AU SOL :

Né en Géorgie, Matthew Richardson a développé sa passion pour le cirque après des années d’exploration de différentes disciplines scéniques. Il étudie professionnellement les arts aériens à San Francisco et déménage à Montréal pour se consacrer entièrement à son entraînement à la Roue Cyr. Il a notamment été soliste pour le spectacle Varekai du Cirque du Soleil.

DUO TRANSCEND, MARY WOLFE ET TYCE NIELSEN (ÉTATS-UNIS), TRAPÈZE FIXE :

Plongeurs de falaise dans un spectacle, Mary Wolfe et Tyce Nielsen font connaissance. Mary vient du théâtre musical et de la danse. Tyce a une formation en acrobatie et en haute plongée. Ils deviennent partenaires aériens et se marient en 2011. Ils ont remporté le prix de la meilleure performance toutes catégories et celui du public pour leur duo au trapèze au Aerial Acrobatic Arts Festival.

ERDENESUVD GANBAATAR ET BUYANKHISHIG GANBAATAR (MONGOLIE), CONTORSION :

Sœurs contorsionnistes, Erdenesuvd et Buyankhishig sont nées en Mongolie. Formée au Mongolian State Circus, Erdenesuvd se produit dès l’âge de 12 ans partout en Mongolie, au Japon, en Russie, au Portugal, en Allemagne et en Italie. Jamais loin, observant les mouvements de sa sœur aînée, il y avait Buyankhishig. Surprenant sa cadette exécuter un backbend, Erdenesuvd constate que son habileté et sa perception sont très originales. Depuis, elles pratiquent ensemble leur art et voyagent partout dans le monde.

 

SÉBASTIEN SOLDEVILLA (FRANCE), 7 DOIGTS (QUÉBEC), MAÎTRE DE CÉRÉMONIE

Cofondateur et codirecteur artistique des 7 Doigts, Sébastien Soldevilla a codirigé Loft, La Vie, Séquence 8, Cuisine & Confessions et Le Murmure du coquelicot, qu’il a écrit. Il est entraîneur acrobatique pour la plupart des créations de la compagnie ainsi qu’à l’École nationale de cirque de Montréal. Il a remporté de nombreux prix au Festival Mondial du Cirque de Demain. Après avoir dirigé les performances des 7 Doigts aux Jeux olympiques de Vancouver (2010), il met en scène le premier segment de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Sotchi (2014). Tout récemment, il dirigeait Crystal, premier spectacle sur glace du Cirque du Soleil.

EN PRIME, DEUX ARTISTES DE L’ÉCOLE NATIONALE DE CIRQUE (QUÉBEC)!

BRIN SCHOELLKOPF (ÉTATS-UNIS), FIL DE FER (22 au 25 février) :

Natif du Vermont, Brin Schoellkopf a 14 ans quand il rejoint Circus Smirkus. Il se produit dans toute la Nouvelle-Angleterre et à New York. Puis, Brin se perfectionne sur fil tendu, autant techniquement qu’artistiquement, à l’École nationale de cirque de Montréal. Considérant sa discipline comme une forme de danse, il pousse toujours plus loin ses aptitudes techniques et acrobatiques.

MIZUKI SHINAGAWA (JAPON), TISSUS (1er au 4 mars) :

Ayant grandi à Tokyo, Mizuki Shinagawa débute la gymnastique rythmique à l’âge de 12 ans. Elle visite en 2012 un atelier de Tokyo et tombe amoureuse du tissu aérien. Après trois années de formation au Japon, elle se consacre à l’entraînement aérien et, en 2015, elle est admise à l’École nationale de cirque de Montréal.

FERNAND RAINVILLE, METTEUR EN SCÈNE

Homme de théâtre et metteur en scène prolifique, Fernand Rainville a fait sa marque avec la mise en scène de plus de cent spectacles de théâtre ou de variétés tels que la production bilingue Les Misérables (1990-1991), Les légendes fantastiques (1998-2007) et Saka, spectacle équestre présenté sous chapiteau (2007-2009). Directeur artistique de l’émission Le plaisir croit avec l’usage à Télé Québec (2001-2003), on lui confie, en 2006, la direction artistique et la mise en scène du spectacle d’ouverture des Outgames au Stade olympique de Montréal. Au Cirque du Soleil, il a été co-metteur en scène du spectacle d’ouverture des XIes Championnats du monde FINA Montréal 2005, metteur en scène de la prestation d’avant-match du Cirque au Superbowl à Miami en 2007, ainsi que le directeur de création et metteur en scène de Wintuk au Madison Square Garden à New York. Pour la fondation One Drop, il assure la mise en scène de l’expérience multimédia Aqua. Lors du voyage dans l’espace de Guy Laliberté en 2009, Fernand Rainville agit comme producteur au contenu et directeur artistique de la Mission sociale et poétique. Directeur de création d’Amaluna, il a œuvré avec 45 Degrees au spectacle de cirque présenté dans le cadre de l’exposition universelle à Astana au Kazakstan en 2017.

mm

Written by 

Sujets connexes

%d bloggers like this: