Tout ce qui va revient, un superbe voyage

Dans le cadre du mois des femmes, cela fait du bien de voir de l’art qui explore l’univers du féminin et qui est créé  et interprété par des artistes féminines.

Tout ce qui va revient présenté à La Chapelle, scènes contemporaines à Montréal, est un spectacle qui met en relation trois solos de la chorégraphe Catherine Gaudet.

Ces solos sont portés par trois grandes interprètes : Louise Bédard dont la présence, même immobile, confirme que nous avons devant nous une maîtresse de la performance; Clara Furey à l’esthétisme magique et dont la voix touche droit au cœur; Sarah Dell’Ava, qui m’a le plus impressionnée et surprise, dont la précision et la subtilité sont renversantes.

Le langage chorégraphique est travaillé avec sensibilité, subtilité et précision. Il nous ouvre les portes sur une fragilité profonde, nous divertit et nous accule parfois au pied du mur en nous donnant vue sur ce que nous cachons habituellement.

La tension entre le désir de se contenir, de se ressaisir, de contrôler l’image que l’on projette versus cette charge émotionnelle intérieure qui risque de se décharger à tout instant est palpable. On perçoit aussi la tension entre l’envie de fuir et de rester, entre le souhait (ou le besoin ?) de plaire et la rage d’être considérée comme un objet.

La voix est judicieusement intégrée au vocabulaire chorégraphique soit pour amplifier les mouvements du corps dans l’espace, soit pour en faire le contrepoint.

Les corps des interprètes semblent se transformer en boyau résonateur qui, par leur architecture et les résistances de leur physicalité, génèrent des sons qui engendrent à leur tour des mouvements.

Avec des angles distincts, ces trois solos nous montrent ce moment précis où le vent tourne, où ce qui était plaisant quelques minutes auparavant, devient maintenant insupportable.

Catherine Gaudet nous offre un superbe voyage qui nous fait expérimenter l’arc des sentiments qui se retrouvent entre le rire et les pleurs. Travail chorégraphique d’une grande audace et d’une grande maturité, il est à voir.

Tout ce qui va revient
Du 7 au 15 mars 2018
Au théâtre La Chapelle, Scènes  Contemporaines
3700, rue St-Dominique, Montréal

Billeterie:  514-843-7738

Photo: Brianna Lombardo

 

Solo Sarah Dell’Ava
Chorégraphie : Catherine Gaudet en collaboration avec Sarah Dell’Ava
Interprète: Sarah Dell’Ava
Directrice des répétitions et aide à la dramaturgie: Christine Charles
Musique Tomas Furey et Tove Lo
Lumières : Frédérick Gravel

Solo Clara Furey
Chorégraphie : Catherine Gaudet en collaboration avec Clara Furey
Interprète: Clara Furey
Musiciens sur scène: Tomas Furey et Frédérick Gravel
Musique: Tomas Furey et Clara Furey
Lumières : Frédérick Gravel

Solo Louise Bédard
Chorégraphie : Catherine Gaudet en collaboration avec Louise Bédard
Interprète : Louise Bédard
Musique: Tomas Furey
Lumières : Frédérick Gravel

 

 

mm

Written by 

Sujets connexes

%d bloggers like this: