Tout le monde en parle de retour: invités du dimanche 25 septembre 2016

QUAND LA PAROLE S’ENVOLE

Victime d’un AVC le 1er juillet dernier, Josée Boudreault met toutes ses énergies dans son rétablissement en remerciant la vie de l’avoir gardée sur Terre. Avec le soutien exceptionnel de son conjoint Louis-Philippe Rivard et de ses enfants, elle réapprend à maîtriser l’organe qui lui a procuré son pain et son beurre durant 20 ans : la parole. Consciente que les choses ne seront peut-être plus jamais comme avant, elle compte sur cette expérience pour devenir encore meilleure dans ce qu’elle veut transmettre. Ce ne sont pas quelques pépins qui vont altérer son grand cœur!

FEMMES D’AUJOURD’HUI

Avec un clin d’œil à Simone de Beauvoir, Les Simone, sans être un manifeste, s’inscrit dans un courant féministe par le portrait que l’auteur Kim Lévesque Lizotte y dresse des femmes de sa génération. Son héroïne, campée par Anne-Élisabeth Bossé, refuse d’entrer dans le moule. Quand on fait remarquer à Kim que le réalisateur Ricardo Trogi est passé d’un univers « de gars » avec des films comme Québec-Montréal à une série « de filles », elle sursaute face à cette manie de vouloir toujours tout classer selon deux genres… Parce qu’on est en 2016.

SE RASSEMBLER POUR MIEUX RÉGNER

L’homme d’affaires Mitch Garber veut en finir avec les deux solitudes. S’il a décrié le refus obstiné de certains membres de la communauté anglophone du Québec d’apprendre et de vivre en français, il a aussi plaidé pour un bilinguisme bilatéral, encourageant au passage les francophones à mieux maîtriser l’anglais pour le travail et les affaires. Pour l’entrepreneur, cette unité ne peut qu’être bénéfique pour la richesse économique. C’est l’occasion de discuter pauvreté, philanthropie, éducation et impôts avec un homme très riche.

ET QU’EST-CE QUE LE SONDAGE DONNE?

Le sondeur Jean-Marc Léger connaît tout de vous, de nous. Avec Le code Québec, il chatouille les cordes sensibles des Québécois en isolant sept traits identitaires issus d’une série de sondages. À la lumière de cette grande étude, les Québécois seraient heureux, villageois, consensuels, se perçoivent comme des victimes tout en étant fiers, créatifs et détachés. On s’étonne à se reconnaître collectivement dans l’extrapolation que l’expert de la statistique fait de ces données. Serez-vous totalement d’accord, partiellement d’accord ou en désaccord avec lui?

LE BONHEUR EST DANS LES PETITS MALHEURS

Les enfants de Jean-Michel Anctil vous diraient que leur père n’est pas si loin du paternel « pète-balloune » qu’il incarne dans la comédie Mes petits malheurs! Mais comme le démontre la série campée dans les années 80, avec du recul, le regard qu’on porte sur soi et les autres est souvent altéré par le temps et les souvenirs. Pendant la création de son nouveau spectacle solo, l’interprète de Rateau est aussi passé par une série de remises en question, face à une nouvelle génération d’humoristes et la pression de ne pas décevoir. Pour notre plus grand bonheur, ses petits malheurs l’ont rendu encore meilleur!

COMME DES POISSONS DANS L’EAU

Les nageurs Aurélie Rivard et Benoît Huot ont brillé lors des Jeux paralympiques de Rio. La première, véritable reine des Jeux, a décroché trois médailles d’or et une d’argent, tandis que le second a mis la main sur une 20e médaille en carrière en gagnant le bronze au 400 mètres libre. N’eut été de la présence de mystérieux nageurs ukrainiens dont le handicap était inconnu, Benoît aurait peut-être touché l’or. Regroupés en plusieurs catégories selon la gravité de leur handicap, les athlètes plaident pour une plus grande transparence dans cette classification.

Please follow and like us:
mm

Written by 

Sujets connexes

Vous aimez? Partagez!

%d bloggers like this: