Un automne prometteur à Radio-Canada

The following two tabs change content below.
mm

Marie-Pier Malouin-Ducharme

Marie-Pier s’est lancée comme journaliste indépendante après avoir passé plusieurs années sur les bancs d’école à étudier les sciences politiques et les communications. Passionnée par les arts de la scène et le cinéma depuis son tout jeune âge, elle se fait un point d’honneur de mettre en valeur les artistes d’ici et faire découvrir les talents émergents.

C’est ce mardi 29 août qu’avait lieu le lancement de la programmation 2017-2018 de Radio-Canada. Pour l’occasion, Pénélope McQuade assurait l’animation d’une émission spéciale des Échangistes avec ses deux coanimateurs Patrick Masbourian et Pier-Luc Funk.

Pendant près de deux heures, environ une trentaine d’artistes et d’animateurs ont défilé sur le plateau pour nous parler de leur émission. En plus des émissions à succès comme Unité 9, Les Pays d’en haut, Mémoires vives, Rupture et Les Dieux de la danse qui sont renouvelées, Radio-Canada présentera 15 nouveautés.

Distribution de l’émission Les magnifiques

Parmi ces nouveautés qu’on pourra regarder dès cet automne, on retrouve Olivier, Faits Divers, Le siège, Ici on chante, Trop et Cheval Serpent. Cet hiver, on pourra entre autres visionner Hubert et Fanny, la série documentaire Un homme à la mer, l’émission à sketch Les magnifiques et Premières fois, la nouvelle émission de Véronique Cloutier.

Des nouvelles séries prometteuses

Olivier, la série adaptée du roman autobiographique Dans mes yeux à moi de Josélito Michaud, s’annonce très prometteuse. Au moment de la diffusion de la nouvelle bande-annonce, nous avons pu sentir une vague d’émotion dans la salle. Tout le monde avait les larmes aux yeux.

Olivier raconte l’histoire d’un enfant abandonné à la naissance et qui est ballotté d’une famille d’accueil à une autre. On découvrira l’histoire de ces familles qui vont l’accueillir, des gens qu’il va croiser sur son chemin et des écoles qu’il fréquentera. En arrière-plan, c’est aussi l’histoire du Québec des années 1960 à 1980 quand l’influence de la religion était encore bien présente.

C’est l’auteur Serge Boucher (AveuxApparencesFeux) qui s’est chargé d’adapter le populaire livre pour le petit écran. Le premier épisode sera diffusé le lundi 11 septembre à 21 h.

Distribution de Faits Divers au lancement de la programmation de Radio-Canada

La nouvelle série policière Faits Divers aussi sera certainement appréciée du public. L’histoire, qui se déroule à St-Camut, commence avec un double meurtre qui n’est qu’en fait le début d’une grande saga meurtrière. Le téléspectateur sera pris à parti et sera témoin des meurtres. Il connaîtra les assassins et assistera ce jeu du chat et de la souris entre les bandits et la police.

C’est Isabelle Blais qui tient le rôle de Constance Forest, chef-enquêtrice de Mascouche, une femme prise dans un tourbillon dans sa vie personnelle et qui tente de continuer à faire son travail avec droiture.

La série écrite par Joanne Arsenau (Le Clan et 19-2) et réalisée par Stéphane Lapointe (Lâcher prise et Tout sur moi). Chose certaine, Faits Divers semble allier à la perfection le drame policier et la comédie.

Le mystère plane toujours autour de District 31

Pour ceux qui n’en peuvent plus du mystère qui sévit autour de la populaire quotidienne, vous devrez encore prendre votre mal en patience. En effet, lorsque Pénélope McQuade a tenté d’avoir des scoops sur la prochaine saison de l’émission, Luc Picard s’est contenté de répondre : « J’ai été autorisé à vous dire que je joue une police dans un poste de police. Mon personnage s’appelle Geoffroy Morin ». Rien à faire, même Patrick Masbourian, qui a tenté par milles moyens de soutirer de l’information pour savoir si le nouveau personnage campé par Luc Picard était là pour remplacer Nadine Legrand (incarnée par Magalie Lépine-Blondeau), n’a rien obtenu. Vous devez donc attendre le 11 septembre pour en connaître le dénouement.

Un Téléjournal revampé

À l’aire des médias sociaux, de l’instantanéité et des fake news, Radio-Canada cherche un moyen de se renouveler pour rester pertinent et garder son auditoire. La chaîne publique ne voulant certainement pas reproduire les mêmes erreurs que TVA lorsque cette dernière avait renouvelé son bulletin de nouvelles, Céline Galipeau a mentionné en conférence de presse vouloir « réinventer sans pour autant changer les repères » du Téléjournal.

Le Téléjournal arbore donc un nouvel habillage et le contenu sera également présenté différemment. Dans l’édition de 22h, ils ont l’intention de pousser plus l’analyse des dossiers d’actualité en présentant davantage de reportages, de portraits et de tables rondes. Nous ne devrions donc pas revivre un épisode semblable au cône orange du TVA Nouvelles de 2014.

 

mm

Written by 

Marie-Pier s’est lancée comme journaliste indépendante après avoir passé plusieurs années sur les bancs d’école à étudier les sciences politiques et les communications. Passionnée par les arts de la scène et le cinéma depuis son tout jeune âge, elle se fait un point d’honneur de mettre en valeur les artistes d’ici et faire découvrir les talents émergents.

Sujets connexes

%d bloggers like this: