Un nouveau nom mais le même but pour les rendez-vous Québec Cinéma

Le huitième film de Bernard Émond, Pour vivre ici, est présentée en grande première pour l’ouverture des 36es Rendez-vous Québec Cinéma.

Un film émouvant qui nous fait vivre le deuil d’une femme (Élise Guilbault) qui quitte Baie-Comeau pour faire une introspection sur sa vie présente et passée. Un voyage intérieur qui l’amènera à faire un road trip dans sa région natale du nord de l’Ontario.
Un film qui nous fait voir une triste réalité sur les rapports familiaux.

Un film à voir pour les qualités d’actrice d’Élise Guilbault qui remplit tous les nombreux silences de l’action par ses expressions, des silences qui en disent long. Les images de Bernard Émond sont magnifiques.

Le film a pris l’affiche en salle dès le vendredi 23 février.

C’est donc avec ce petit bijou de film qu’est donné le coup d’envoi pour les rendez-vous Québec Cinéma, jadis les rendez-vous du cinéma québécois qui se tiendra du 21 février au 3 mars.  307 films, tous formats et genres confondus, seront présentés lors de cette grande célébration du cinéma québécois. 90 films y seront présentés en grande première. Pour plus de détails sur la programmation

http://rendez-vous.quebeccinema.ca/

Quelques incontournables et quelques surprises de cette programmation, dont les traditionnelles leçons de cinéma qui cette année mettront en vedette Patrick Huard, la créatrice de costumes Renée April ainsi que les cinéastes Alanis Obomsawin, Denis Villeneuve et Robin Aubert.

Parmi la foule d’activités parallèles proposées, à signaler le programme Tout simplement noir, une exploration « d’une vision afrocentrique du cinéma québécois » que le collectif Momentum a concoctée. Dans la même veine la table ronde Représentation autochtone à l’écran à laquelle participeront entre autres Michèle Rouleau et Natasha Kanapé Fontaine. Dans les tables rondes toujours, La parité, la suite ?, animée par Marie-Louise Arsenault, réunira Isabelle Hayeur, Francine Descarries, Johanne Larue, Sophie Deraspe, Coline Serreau, Chantal Pagé et la présidente de Téléfilm Canada, Carolle Brabant.

Comme de coutume, les soirées endiablées se multiplieront, avec notamment un spectacle de Peter Henry Phillips (24 février). Deux anniversaires majeurs seront célébrés dignement, soit les 10 ans de Réalisatrices équitables (22 février) et les 40 ans de la Coop vidéo (1er mars).

De tout pour tous les goûts afin de célébrer le cinéma d’ici et j’espère que vous serez aux rendez-vous Québec Cinéma..

mm

Written by 

Sujets connexes

%d bloggers like this: