Un pari réussi pour JiCi Lauzon

JiCi Lauzon
The following two tabs change content below.
mm

Marie-Pier Malouin-Ducharme

Marie-Pier s’est lancée comme journaliste indépendante après avoir passé plusieurs années sur les bancs d’école à étudier les sciences politiques et les communications. Passionnée par les arts de la scène et le cinéma depuis son tout jeune âge, elle se fait un poing d’honneur de mettre en valeur les artistes d’ici et faire découvrir les talents émergents.

Ce 19 juillet dernier, dans le cadre du Festival Juste pour rire, avait lieu la première de DRÔLD’R, le nouveau spectacle de JiCi Lauzon, à la salle Claude-Léveillée de la Place des arts. C’est dans cette sale intimiste que le comédien, humoriste et politicien a renoué avec la scène en nous présentant un spectacle mélangeant le stand up, les sketchs et la musique.

Par le biais de chansons qui ont marqué les époques, JiCi Lauzon se moque des torts et travers des Québécois de différentes générations. Il aborde entre autres la place des femmes dans les 1950, l’amour libre et la Révolution tranquille, et le réchauffement climatique. L’humoriste ne manque pas non plus d’autodérision. Il aborde son parcours quelque peu tortueux et nous raconte ses expériences comme comédien et politicien.

La nervosité de JiCi Lauzon était palpable lorsqu’il est entré sur scène, ce qui a fait tomber à plat quelques blagues du numéro d’ouverture. Cependant, lorsque les rires du public ont commencé à résonner, le comédien a retrouvé une aisance naturelle et a commencé à interagir davantage avec le public. Même lorsqu’il a eu un problème majeur de changement de décor, il a su tourner la situation à son avantage, créant un moment infiniment drôle pour le public.

Pendant cette heure et demie de spectacle, l’humoriste a exploré les chansons de différentes époques allant des années 1890 à aujourd’hui, démontrant ainsi l’évolution des moeurs et des croyances de notre société. Chansons d’amour, country, balades, rigodon et comptines pour enfants, tout y est passé. À de multiples reprises pendant la soirée, le public entonnait les chansons à plein poumon avec le comédien. C’est dans ces moments qu’on voit à quel point la musique est rassembleuse.

Son implication en politique

Tout le Québec se souvient de JiCi Lauzon dans l’émission culte Virginie. Après avoir incarné ce rôle marquant, le comédien a décidé de s’investir pour l’environnement. Il a voyagé à travers la province pour donner des conférences sur l’eau et la protection de nos ressources. C’est à ce moment que Daniel Green du Parti vert du Canada l’a contacté. L’humoriste a donc décidé de s’engager auprès de la formation politique et s’est présenté dans la circonscription de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères à l’élection fédérale canadienne de 2015. Il n’a pas remporté cette course, et même s’il a quitté le monde politique, JiCi Lauzon est toujours préoccupé par la cause environnementale. Sans être le point central du spectacle, ce sujet refait surface à plusieurs reprises.

On peut dire que JiCi Lauzon a réussi son pari. Il a su se démarquer et créer des moments de symbiose avec le public. C’est un spectacle original qui saura certainement plaire aux amoureux de la musique. Il sera en performance à la salle Claude-Léveillée de la Place des arts jusqu’au 23 juillet et fera par la suite quelques prestations dans d’autres villes du Québec.

mm

par 

Marie-Pier s’est lancée comme journaliste indépendante après avoir passé plusieurs années sur les bancs d’école à étudier les sciences politiques et les communications. Passionnée par les arts de la scène et le cinéma depuis son tout jeune âge, elle se fait un poing d’honneur de mettre en valeur les artistes d’ici et faire découvrir les talents émergents.

Sujets connexes

%d bloggers like this: