Utopie de Jean-Marc Parent : toujours aussi drôle! Achetez vos billets ici

C’est dans un tonnerre d’applaudissements que Jean-Marc Parent a été accueilli mercredi dernier sur la scène du Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, pour la première de son nouveau spectacle intitulé Utopie. L’humoriste en est à son 11espectacle solo, et il n’a rien perdu de ses talents de conteur. Pendant plus de deux heures, Jean-Marc Parent a relaté anecdote après anecdote, sans jamais laisser un temps mort.

 

Achetez vos billets

 

Malgré une opération pour ses pierres au rein qu’il devait subir le lendemain matin, l’humoriste était en pleine forme et occupait toute la scène. Même après toutes ces années, il rassemble encore et sait faire rire les jeunes et moins jeunes à gorge déployée.

Une entrée spectaculaire

Ceux qui le connaissent bien savent que Jean-Marc Parent aime la musique. Il lui arrive même souvent de tester les systèmes de son des salles qu’il visite. Son entrée sur scène était donc tout à son image.

Le rideau s’est ouvert au son d’une musique grandiose rappelant les compositions de Vangelis, et c’est dans un impressionnant jeu de lumière qu’il est apparu au milieu de la scène, arborant un grand sourire. Cependant, on le sentait un peu nerveux. On peut tout à fait comprendre lors d’une première si attendue. D’emblée, il a fait quelques blagues sur les attentes du public qui lui mettaient de la pression.

Malgré cette nervosité, Jean-Marc Parent a su séduire rapidement la salle avec un numéro d’ouverture dans lequel il a parlé des sempiternels problèmes de circulation automobile à Montréal. Même si ce sujet est à mon avis un peu réchauffé, beaucoup de gens se sont sentis interpellés, et le public lui a bien rendu ses rires.

Le rêve

La thématique générale du spectacle est le rêve, sous toutes ses déclinaisons : les rêves que l’on fait la nuit, mais aussi les aspirations des êtres humains et ce que ça pousse ces derniers à faire pour atteindre certains idéaux de vie. Il a également parlé des problèmes de santé en vieillissant, de sa relation avec Léonie, sa « deuxième mère », et de ses mésaventures avec la police en Floride (numéro qui était hilarant!), pour ne nommer que ces numéros.

J’ai toujours beaucoup aimé Jean-Marc Parent et son spectacle Utopie était à la hauteur de mes attentes. Ma seule déception, c’est qu’il n’a pas fait autant d’improvisation qu’à l’habitude. C’est quand il interagit avec les gens du public qu’il est à son meilleur. Cependant, mercredi, il s’en est surtout tenu à son texte.

Jean-Marc Parent est à la Place des Arts jusqu’au 19 juillet. Il reste d’ailleurs encore quelques places : https://placedesarts.com/fr/evenement/jean-marc-parent-utopie. Il a aussi ajouté des supplémentaires les 26 et 27 octobre au Théâtre Saint-Denis, et il part en tournée à travers le Québec.

Achetez vos billets
mm

Written by 

Marie-Pier s’est lancée comme journaliste indépendante après avoir passé plusieurs années sur les bancs d’école à étudier les sciences politiques et les communications. Passionnée par les arts de la scène et le cinéma depuis son tout jeune âge, elle se fait un point d’honneur de mettre en valeur les artistes d’ici et faire découvrir les talents émergents.

Sujets connexes

%d bloggers like this: