Veronic Dicaire a subjugué les spectateurs.

Crédit photo: Antoine Saito

Le mardi 1er mai, Veronic Dicaire présentait le premier de trois spectacles, accompagnée par quatre-vingt-deux musiciens de l’Orchestre Symphonique de Montréal, sous la direction du chef Simon Leclerc et trois choristes dans le cadre des concerts POP OSM. Au cours des dernières années, elle a conquis Las Vegas en présentant son spectacle Voices au Jubilee Theater du Bally’s Hotel & Casino, assuré la première partie de Céline Dion en Europe anglophone et en Asie.

L’imitatrice, animatrice, chanteuse est entré e sur scène à 20h10 vêtue d’un chandail noir sans manche et d’un chic pantalon blanc aux jambes larges. Le spectacle d’une durée d’une heure 30 sans entracte a séduit tous les spectateurs dès ses premières interprétations. Elle a débuté le spectacle avec nulle autre que Barbara Streisand et sa chanson People. Elle poursuivra avec la chanson Why d’Annie Lennox, Pour cet amour de Marie-Élaine Thibert, et Loin de Lui de Véronique Samson. Non seulement, elle imite à la perfection les voix, mais en plus, la gestuelle, complète le portrait des artistes. La musique de l’OSM met en valeur la ou plutôt les voix de l’artiste.

Femme aux multiples talents Veronic Dicaire utilise l’humour pendant ses imitations entre autres en misant sur la voix enfantine de Cœur de Pirate, « l’intensité, intense » de Marie-Carmen, l’ajout de Nuance, en jumelant OSM et Sandra Dorion pour l’interprétation de Vivre dans la nuit. Elle joue avec les paroles des chansons, échange les textes et les musiques.

À travers de ses imitations de Mariah Carey, Susan Boyle, Christina Aguilera, Lara Fabian et sa superbe chanson, Je t’aime, elle démontre toute la puissance et le registre étendu de sa voix.

Le tableau qui suivra est basé sur les chansons du cinéma, Crazy de C.R.A.Z.Y., Les gens heureux, entendus dans Les Plouffe, What a feeling de Flashdance, Depuis le premier jour, tiré de Séraphin ainsi que le moment clé de la soirée Skyfall d’Adele.

Que serait un spectacle de Veronic Dicaire sans la présence des megas-vedettes de la pop. De la reine Beyonce, l’enfant vedette et image de Disney, Britney Spears, Sia, l’acrobat Pink, Katy Perry et Lady Gaga. Elle n’a pas oublié les Divas : Tina Turner, Ella Fitzgerald, Edith Piaf, Aretha Franklin, Liza Minnelli, Céline Dion, Marilyn Monroe, Whitney Houston et lors du rappel, Ginette Reno.

Crédit photo: Antoine Saito

Les spectateurs ont accueilli chaudement l’imitatrice et l’ont applaudie après chaque interprétation. Ils ont réagi à chacun des numéros, ont ri ou avec cœur à ses blagues. Je crois que tout le monde présent à la Maison Symphonique a été ensorcelé par la performance de Veronic Dicaire.

À chaque intervention avec le public, Veronic présente ses imitations avec humour, elle conserve un rythme rapide, ne laissant aucun temps mort. La collaboration de l’artiste avec l’OSM est définitivement une réussite. Les adaptations musicales de l’OSM laissent toute la place aux voix de Veronic et à l’émotion. Ses versions des chansons sont sublimes. Mon coup de cœur est Skyfall d’Adele et I will always love you de Whitney Houston.

Veronic Dicaire sera en spectacle au mois de mai à Moncton et à Niagara Falls, à la fin novembre elle entamera une tournée du Québec. Les billets sont déjà en vente, visitez son site web http://www.veronicdicaire.com/fr/tour afin de trouver les dates des spectacles de votre région.

 

Crédit photo: Antoine Saito

Sujets connexes

%d bloggers like this: