Heilung ou la guérison par le feu primitif, une énergie brute et transcendante

Hier soir le cœur de Montréal battait à la salle  l’Olympia. Le groupe Folk rituel Heilung (Maria Franz, Kai Uwe Faust, Christopher Juul) venait nous faire vibrer de leurs tambours et hochets. Une salle comble, beaucoup de sourires et de chaleur était au rendez-vous. Un certain baume allait se déposer sur notre hiver québécois. [masterslider id= »481″] Les Européens d’Heilung (Guérison)…

Lire la suite

L’ange de la mort, Le feu de l’enfer, ainsi que les cendres de l’enfer et Exmortus aux Foufounes Electriques!

Les amateurs de thrash métal authentique se devaient d’être présents à ce concert haut en décibels et en couleurs: Death Angel était de retour en sol montréalais pour notre plus grand plaisir accompagnés d’Hellfire, une formation de San Francisco qui promettait de nous en mettre plein la vue, et les tympans. [masterslider id= »472″] La formation locale Ashes of Eden…

Lire la suite

Les Katacombes étaient Death Métal!

Je suis bien content de pouvoir voir quelques concerts avant la fin définitive de la salle les Katacombes. En effet cette salle fermera ses portes à la toute fin 2019 malgré la tristesse de plusieurs. Il faut se le dire, des salles de ce genre il s’en fait de moins en moins. Une salle pas trop axée sur le profit,…

Lire la suite

David Atman nous livre un premier roman poignant de sincérité

David Atman est Québécois. Il nous sert La gestion calculée de l’énergie, un premier roman à saveur post-moderne, légèrement politisé, dévidoir, exutoire, un cri du coeur poignant et empli de sincérité. Avant tout, David est musicien. Brandissant sa guitare au sein de la formation La Tragédie. Fort de plusieurs titres dans sa discographie, il a parcouru le Québec et une…

Lire la suite

Montréal sous l’emprise de King Diamond

Nous avions droit à un programme assez hétérogène en cette soirée de milieu de semaine avec en tête d’affiche King Diamond. La salle était assez peu remplie pour accueillir la première partie, Idle Hands de Porland en Oregon aux État-unis. [masterslider id= »467″] Ce premier groupe intéressant a offert un rock solide fortement inspiré des années 80. On peut dénoter…

Lire la suite

Loreena McKennit ou la gente dame aux cheveux de feu

Tous étaient conviés à la salle Wilfrid Pelletier de la Place des Arts pour voir ou revoir cette chère Loreena, artiste canadienne d’origine manitobaine qui a voué sa carrière à une musique classique d’inspiration celte empruntant même une grande variété de sonorités orientales. [masterslider id= »463″] Elle fêtera son 30e anniversaire (déjà !) de carrière. Comme toujours, j’étais fébrile à l’idée…

Lire la suite

Un folk étherique et fantômatique, envoûtant et sublime

Montréal accueillait une fois de plus la mystérieuse, captivante et irrésistible Chelsea Wolfe à la salle de spectacle Le National. Un concert d’une grande qualité, proportionnel au talent de cette chère artiste américaine qui gagne de plus en plus l’amour des Montréalais. [masterslider id= »461″] En première partie, l’artiste gréco-américaine Ioanna Gika (du duo Io Echo) venait promouvoir son dernier…

Lire la suite

Une première réussie pour Martin Petit à l’Olympia (photos du tapis rouge)

Martin Petit nous revient avec un tout nouveau one man show, intitulé Pyroman. Une performance n’ayant aucun lien avec les super-héros si ce n’est que de la qualité des textes de l’humoriste. Ici nous avons droit à une formule de type classique, sans gros boucan ni artifices. [masterslider id= »457″]   Un style éprouvé mais très bien ficelé dans la…

Lire la suite

De la grande transcendance finlandaise et new-yorkaise au menu avec Oranssi Pazuzu

Bienheureux soient les amateurs de musique plus cérébrale, d’une approche non conformiste et d’une qualité exceptionnelle dans son rendu car en cette fin de semaine élargie de l’Action de grâce, nous allions pouvoir nous remettre de ce voyage onirique en tout confort avec Oranssi Pazuzu au Bar le « Ritz » PDB, rue Jean-Talon à Montréal. Un beau congé mérité…

Lire la suite

Le Québec et l’Europe unis sous la bannière du Métal Folk

Ce mercredi, la métropole accueillait trois formations très intéressantes. Les Québécois de Gone in April revenaient au bercail, fort d’une tournée avec Eluveitie de Suisse ainsi que les Finlandais de Korpiklaani: trois groupes offrant un métal à forte teneur en folklore et ambiance festive. [masterslider id= »453″] Pour débuter, nous avons pu voir ou revoir Gone in April. Ce groupe…

Lire la suite
1 2 3 5
%d bloggers like this: