Daniel Lanois, premier extrait piano – influence de Steven Tyler

Daniel Lanois

L’auteur-compositeur et réalisateur lauréat d’un Grammy Daniel Lanois partage aujourd’hui « My All », premier extrait de son nouvel album Player, Piano, à paraître le 23 septembre prochain. L’album qui présente une série d’exotiques performances instrumentales au piano a été enregistré au studio de Lanois à Toronto avec l’aide du coréalisateur Dangerous Wayne Lorenz. L’album est disponible en pré-commande.

« My All est une mélodie que j’ai écrite en guise d’au revoir à mon petit frère qui est décédé » déclare Lanois. « La partie de piano est basée sur une approche que j’ai apprise de Steven Tyler d’Aerosmith. Il y a quelque temps, Steven était chez moi en train de jouer sur mon piano droit et il m’a montré ce style de répétition d’un accord de la main droite, tout en jouant une mélodie émouvante de la main gauche. Ce fut un tournant dans mon jeu de piano… Merci Steven! ».

« Faire ce disque m’a transporté à une époque où je ne pouvais aller nulle part » se souvient Lanois. « J’ai finalement pu voyager à Cuba, au Mexique et en Jamaïque. J’ai rendu visite aux fantômes d’Erik Satie, d’Oscar Peterson et d’Harold Budd. J’ai pu remonter le temps, à mon travail avec Brian Eno, Kate Bush et Emmylou Harris. Le tout sans jamais quitter mon studio ».

Afin d’obtenir la sonorité intemporelle de Player, PianoDaniel Lanois et Lorenz ont entrepris de transformer chacun des trois pianos en studio, d’amortir les cordes avec des torchons et d’atténuer l’impact percutant des marteaux en ajoutant de petits coussinets de feutre aux têtes. Quand est venu le temps d’enregistrer, ils ont utilisé des micros à ruban d’époque et les ont disposés derrière les instruments plutôt que devant dans le but d’adoucir davantage le son. « J’ai décidé que si je devais faire un disque de piano, je voulais qu’il sonne comme des enregistrements des années 1940 et 1950, à l’époque où le piano était doux et beau » explique Lanois.

En tant que l’un des réalisateurs les plus acclamés et les plus influents de l’ère moderne, il a réalisé des albums emblématiques pour une multitude d’artiste, de Bob Dylan et Neil Young à U2 et Peter Gabriel. En tant que prolifique auteur-compositeur acclamé par la critique, il a composé des musiques pour des films primés aux Oscars et des jeux vidéo à succès en plus de sortir plus d’une douzaine d’albums solo. Player, Piano fait suite à la sortie en 2021 de l’album Heavy Sun qui a été largement acclamé par la critique internationale.

Chaque chanson de Player, Piano est un portail, une invitation à se perdre dans l’instant et à disparaître dans un monde d’imagination et de mémoire. Les mélodies se déroulent lentement avec patience et grâce ; des arrangements éthérés dérivent autour d’elles comme du brouillard roulant à travers les montagnes. Plus qu’un simple album, Player, Piano est une porte d’entrée dans un univers sonore cinématographique plein de mystère et d’émerveillement, un lieu où les frontières entre la réalité et la fantaisie s’estompent et où les vérités profondes et les désirs se révèlent de manière profonde et inattendue.

Player Piano Tracklist:
01) My All
02) Lighthouse
03) Inverness
04) Parade
05) Twilight
06) Puebla
07) Eau
08) ZsaZsa
09) Clinch
10) Wild Child
11) Cascade
12) Sunday Asylum

Sujets connexes

%d bloggers like this: