La vraie histoire d’Émilie Bordeleau, une minutieuse biographie détaillée et illustrée!

Publié d’abord en 1995 puis en 2004, voici que Nathalie Jean propose une nouvelle édition de livre La vraie histoire d’Émilie Bordeleau aux éditions De Mortagne. Cette nouvelle version contient encore plus de documents et photos inédites, en plus de répondre à plusieurs questions, sans réponse autrefois, grâce à de multiples archives et discussions avec des descendants des familles Bordeleau et Pronovost.

Résumé : Quel est le vrai visage d’Émilie Bordeleau, la célèbre fille de Caleb, l’héroïne dont on a suivi les péripéties grâce aux romans et à la série télévisée à succès ?
Revue et augmentée, cette nouvelle édition de la biographie de ce personnage inoubliable relate la vie d’une femme de tête, complexe et passionnée, qui refusait de se soumettre aux diktats de son époque. Toute sa vie, et ce, en dépit des qu’en-dira-t-on, elle s’est donnée avec passion à l’enseignement, à ses enfants et, par-dessus tout, à son mari, son bel Ovila Pronovost, l’homme auquel elle est restée fidèle jusqu’au jour de sa mort.
Agrémenté de photos et de documents d’archives, ce livre vous plongera dans le passé fascinant du Québec aux 19e et 20e siècles. Une histoire à découvrir… ou à redécouvrir !

 Bien que je ne suis pas le public cible de cette biographie, n’ayant jamais regardé la série Les filles de Caleb, ou Blanche, et n’ayant pas lu les livres d’Arlette Cousture, ce livre était attendu par un grand nombre de lecteurs grand féru d’Émilie, Ovila et leur descendance.

Contrairement à un roman de fiction, basé sur des événements historiques, ce livre contient plutôt une mine d’or d’informations sur la famille Bordeleau et la famille Pronovost. C’est une vraie bible avec une généalogie complète des deux familles, les liens qui les unissent et les dates des événements qui ont marqué leurs vies.

Pour ceux qui désire en en apprendre beaucoup sur le vrai visage d’Émilie, qu’ils ont aimé connaître dans la série de fiction à succès, ils seront choyés. Tous les faits marquants relatés dans ce livre sont appuyés de reproduction d’archives pour les corroborer, que ce soit des extraits d’acte de mariage, de naissance, de testaments, d’acte de décès, de dossier médical, etc. Il y a également des reproductions de lettres, ou des extraits de témoignages de gens qui ont connu cette famille, qui nous permettent de mieux les connaître.

Bien que ce soit très intéressant d’en apprendre autant sur plusieurs générations de Bordeleau et Pronovost, cela demeure une lecture lourde et ardue parfois, justement à cause de tous ces détails sur les dates de mariage, de naissance, de décès, d’entrée à l’école. J’ai préféré lorsqu’on nous racontait des anecdotes, des moments précis, des lettres de bons sentiments, qui nous donnent une vision de la personnalité de chacun, plutôt que juste des faits énumérés.

Il était aussi très intéressant de voir cette panoplie de photos anciennes des divers personnages, mais également où ils ont habités, été à l’école, ou encore travaillés. Il est certain que de lire cette biographie nous donne le goût de nous replonger dans les séries télé qui en ont été inspirées.  Justement, Urbania travaille actuellement sur une nouvelle version télévisuelle de 10 épisodes qui s’intitulera Ovila. Ce livre est un bon avant-goût pour nous donner l’eau à la bouche.

Au début du livre il y a une belle préface de Marina Orsini et dans les derniers chapitres, on retrouve également des lettres et commentaires des divers acteurs et actrices qui ont incarné divers personnages dans les séries télé. Il y a même quelques photos également de cette époque. Cela ajoute au plaisir de lire cette biographie.

Nathalie Jean est diplômée de l’école CinéCours en tant que recherchiste et elle est détentrice de nombreux certificats de l’Université de Montréal (archivistique, histoire, communication) ainsi que de La Société généalogique canadienne-française (paléographie, généalogie et histoire de famille). Dans les années 1990 et 2000, elle est journaliste-pigiste pour les magazines Le LundiLa Semaine et Le Samedi. À l’âge de dix-neuf ans, elle dévore en une seule nuit le premier tome de la trilogie des Filles de Caleb, d’Arlette Cousture. Son véritable coup de cœur et sa curiosité pour le personnage d’Émilie Bordeleau la poussent à effectuer des recherches dans les registres paroissiaux de Saint-Stanislas, qui l’amènent à constater que le couple a réellement existé. Elle consacre ainsi de nombreuses années de recherche à la vie d’Émilie et d’Ovila. En 1990, sa rencontre avec Rolande Pronovost-Buteau, la fille cadette d’Émilie et d’Ovila avec qui elle a tissé des liens amicaux, lui permet de découvrir l’intimité d’Émilie Bordeleau.

Date de parution : 7 septembre 2022

Prix : 29.95$

Nombre de pages : 328 pages

Éditions De Mortagne : https://editionsdemortagne.com/

Suivez Nathalie Jean sur Facebook : « La vraie histoire d’Émilie Bordeleau ».

Sujets connexes

%d bloggers like this: