Le retour de Suffocation au Québec

C’est un retour aux sources avec une soirée haute en décibel au Studio Td avec les groupes Soreption, Atheist et les pionniers du death métal, Suffocation. Ce fut une soirée à succès sur toute la ligne.

À ma grande surprise il y avait une barrière pour que l’on puisse photographier les groupes sans se faire bousculer et ce fut une première pour moi dans cette salle.

Le premier groupe à être sur les planches était Soreption de la Suède. L’amateur de musique lourde ne pouvait passer à côté de ce concert. Il y avait peu de place pour bouger pour les musiciens, mais on pouvait se concentrer sur la prestation du chanteur Fredrik Söderberg qui chante au bord de la scène près des spectateurs. En fait, il hurle les paroles, il a de toute évidence une bonne présence. Ce fut une découverte pour moi.

Le deuxième groupe de la soirée était Atheist dont le chanteur Kelly Shaefer me fit penser à Axl Roses pour son look et à celle de Jeff Walker de Carcass pour la voix.  À ma grande surprise, le groupe a recruté le bassiste Yoav Ruiz-Feingold, une véritable bête de scène pour l’avoir vu auparavant. J’ai bien aimé la fougue du chanteur et celle du bassiste, les autres musiciens se donnent à fond et ont offert de très bonne performances sur An Incarnation’s Dream et On They Slay, entre autres. Ce groupe est une découverte pour moi. 

 

  1. An Incarnation’s Dream 2. On They Slay 3. Enthralled in Essence 4. Unholy War 5. Unquestionable Presence 6. Second to Sun 7. I Deny 8. The Formative Years 9. Brains 10. And the Psychic Saw 11. Mother Man 12. Piece of Time

C’est la première fois que je revoyais Suffocation avec leur nouveau chanteur Ricky Myers depuis le départ de Frank Mullen. Il a de l’énergie à dépenser et il hurle les paroles des chansons. Seul bémol, il reprend le geste du bras que faisait Frank pendant les concerts.  Suffocation a commencé avec la chanson Liège of inveracity suivi d’Effigy of the Forgotten.

La proximité avec les musiciens m’a permis de regarder de près l’étendue de leur talent et de saisir leurs méthodes singulières. Par exemple, le bassiste Derek Boyer joue tellement penché que sa basse touche par terre.

J’ai bien aimé la chanson Jesus Wept, comme la foule d’ailleurs qui s’est mise de la partie avec un thrash. Les guitaristes sont Charlie Errigo, et Terrence Hobbs qui est l’un des membres fondateurs du groupe, Ces derniers s’échangent les solos sur quelques chansons.

Ce fut une soirée réussie sur toute la ligne, avec trois groupes dont les sonorités étaient différentes. Une salle remplie, un excellent son pour les trois groupes et un parterre en feu.

  1. Liege of Inveracity 2. Effigy of the Forgotten 3. Catatonia 4. Entrails of You 5. Torn Into Enthrallment 6. Thrones of Blood 7. Jesus Wept 8. Pierced From Within 9. Clarity Through Deprivation 10. Breeding the Spawn 11. Funeral Inception 12. Bind Torture Kill 13. Infecting the Crypts

Sujets connexes

%d bloggers like this: