Maigret, une enquête captivante et un jeu sobre et tout en nuance de Gérard Depardieu, à voir au cinéma Le Clap

Pour contrer la canicule et se divertir, rien de mieux que le cinéma Le Clap qui présente toujours plusieurs nouveautés chaque semaine pour plaire à tous les publics. En plus des superproductions américaines telles que Thor ou Top Gun, on peut voir aussi des films québécois comme Confessions, Arsenault et Fils et Ligne de fuite. Pour ma part, j’ai préféré aller voir le drame policier français, Maigret, mettant en vedette Gérard Depardieu dans le rôle principal. Sa performance de jeu sublime et l’enquête qu’il mène de main de maitre valent le détour pour voir ce film au cinéma.

Maigret, Un film de Patrice Leconte 
Présenté en V.O.F. Durée: 88 min
Sélection jeune cinéphile

Résumé : Maigret enquête sur la mort d’une jeune fille. Rien ne permet de l’identifier, personne ne semble l’avoir connue, ni se souvenir d’elle. Il rencontre une délinquante, qui ressemble étrangement à la victime, et réveille en lui le souvenir d’une autre disparition, plus ancienne et plus intime…

Campé dans les années 1950 le drame policier Maigret est tiré du roman Maigret et la jeune morte (1954) de Georges Simenon. Bien que je n’ai pas lu ce roman et que je ne connais pas non plus ce célèbre Jules Maigret, enquêteur de la brigade du 36, quai des Orfèvres, j’ai pu grandement apprécier ce personnage imposant et taciturne joué avec brio par Gérard Depardieu.

Affublé de complets, pardessus et chapeaux mous, avec une démarche lente et un regard d’homme épuisé, et une pipe qu’il ne cesse de tripoter, ne pouvant plus la fumer, ce commissaire est des plus fascinants à regarder travailler, interroger les gens, ou plutôt en les faisant parler.

Gérard Depardieu nous montre la belle humanité, fragilité et sensibilité de son personnage, à travers des répliques bourrues, et un regard fatigué. Son jeu sobre et tout en nuance et douceur est sublime à voir. Il m’a ému à plus d’un moment. J’aime regarder ce commissaire travailler, trouver des pistes, chercher à tâtons des liens, des indices, des témoins. L’on voit le travail de longue haleine qu’est le métier d’enquêteur. Bien que l’on comprenne assez rapidement qui est probablement responsable du meurtre, il est moins évident de savoir pourquoi il a été commis et quels sont tous les liens entre les divers
personnages.

Parmi les autres personnages, celui qui m’a le plus intéressé, est celui de Betty, joué avec beaucoup de candeur et de fraicheur par Jade Labeste. La chimie qui ressort du duo de Betty et le commissaire Maigret est fabuleuse. Lorsqu’ils se donnent la réplique, ce sont mes moments préférés du film. Ils se complètent bien et leurs dialogues sont savoureux.

Finalement, le réalisateur Patrice Leconte nous présente un polar sobre, touchant et rempli de finesse. Le décor des années 50 est vraiment bien présenté, par contre, le mouvement constant de la caméra et les plans très serrés m’ont parfois agacé à la longue.

Somme toute, ce drame policier est un divertissement parfait au cinéma, pour contrer la canicule, ou pour un jour de pluie.

Drame policier réalisé par Patrice Leconte. Scén.: Patrice Leconte, Jérôme Tonnerre, d’après l’oeuvre de Georges Simenon. Mus. orig.: Bruno Coulais. Int.: Gérard Depardieu, Jade Labeste, Mélanie Bernier.

Pour l’horaire de tous ces films au cinéma Le Clap ainsi que la liste des autres films présentés
dans ce cinéma :  http://www.clap.qc.ca/

Crédit photo : Pascal Chantier

Sujets connexes

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: