Nous – Portraits de l’assistance sociale

Nous

L’Écomusée du fier monde présente l’exposition Nous : Portraits de l’assistance sociale, du 14 septembre au 9 octobre prochain. Fruit de la collaboration entre l’Université de la TÉLUQ, le Collectif pour un Québec sans pauvreté et la Chaire de recherche du Canada en éducation aux médias et droits humains, cette exposition invite le grand public à s’ouvrir à la réalité des personnes bénéficiant de l’assistance sociale.

Dissiper les préjugés

Malgré l’adoption de la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, il y a déjà 20 ans, les personnes assistées sociales subissent toujours des conditions sociales et économiques très difficiles, tout particulièrement dans le présent contexte d’inflation. En plus d’être en mode survie constant, ces personnes sont confrontées quotidiennement aux mêmes préjugés tenaces et doivent se plier à de nombreuses mesures de contrôle du gouvernement. L’exposition nous conduit dans cet univers en proposant aux visiteuses et visiteurs un parcours éducatif et interactif sans nous bombarder d’information et de données. Un parcours ludique, mais instructif, qui saura intéresser des gens de tous les milieux.

 La réalité de l’assistance sociale

En regroupant photographies et témoignages jumelés à des constats d’une vaste recherche universitaire, le visiteur est amené à mettre de côté les idées reçues à l’endroit des personnes prestataire de l’aide sociale. Les perceptions sont dissipées pour laisser place aux origines et à la nature des programmes d’assistance sociale au Québec. Les organismes impliqués dans la création de cette exposition nous invitent à interroger notre rapport à la pauvreté et les conséquences qui en découlent. L’expression « filet de sécurité sociale » vient de l’idée que l’on se fait d’une société solidaire, capable de protéger les personnes victimes d’infortunes en les empêchant de glisser par les maillons dudit filet.

La pauvreté a un visage qui nous est révélé de façon saisissante et réaliste grâce à cette création unique. Une fois de plus, l’Écomusée soutient une initiative innovante qui lie esthétique photographique et réalisme social. À l’ère de la distorsion de l’information, cette exposition invite le grand public à un point de vue éclairé sur un enjeu de société important.

Pour renseignements et frais d’entrée :

Sujets connexes

%d bloggers like this: