Star Wars à la PDA : chef d’orchestre choisi par John Williams

Star Wars : L’Empire contre-attaque se transportera bientôt à la salle Wilfrid-Pelletier. Plus de 70 musiciens de l’Orchestre FILMharmonique de Montréal seront de ce voyage dans une galaxie lointaine, en interprétant la trame sonore de John Williams durant la projection de ce film culte sur grand écran. Bien peu de chefs d’orchestre sont autorisés à diriger les musiques de Star Wars. À Montréal, c’est Erik Ochsner qui sera aux commandes de l’orchestre. Je l’ai joint à New York.

Bien plus que la synchronisation de la musique et l’image

Erik Ochsner
Photo : courtoisie de Productions GFN

Pas de doute, Erik Ochsner est un artiste polyvalent. Il a été à la barre de spectacles multimédias, d’opéras, d’oratorios, en plus d’avoir fondé l’orchestre de chambre new-yorkais SONOS.

Il s’est aussi démarqué comme chef durant la projection en direct de films dont Retour vers le futur, Batman, , E.T. l’extra-terrestre, Ghostbusters, Le Seigneur des anneaux, Pirates des Caraïbes, Star Trek, etc.

Aujourd’hui, il fait partie de la liste des chefs d’orchestre approuvés par John Williams pour diriger les musiques de films de ce compositeur américain qui a remporté cinq fois l’Oscar de la meilleure musique, en plus d’une vingtaine de prix Grammy.

«Il y a environ 40 chefs sur cette liste, mais dans les faits, nous ne sommes qu’une vingtaine à être appelés à diriger ses oeuvres. John Williams veut garder un niveau très élevé de qualité lors de l’exécution de ses musiques en concert. D’ailleurs, avant de se lancer dans un ciné-concert de Star Wars, il faut, bien sûr, louer les droits et remplir un document légal pour s’engager à remplir toutes les conditions exigées.»

MYC

-Comment devient-on un chef d’orchestre de films en direct ?

EO

-Il y a sans doute plusieurs réponses à cette question. Pour ma part, je suis né d’une mère actrice, alors que mon père était ami avec Erich Kunzel, chef du Cincinnati Pops Orchestra. J’ai donc grandi en m’intéressant au cinéma et à la musique, ce qui m’a amené à étudier, entre autres, à la Monteux School, une école fondée par le Français Pierre Monteux pour former des chefs d’orchestre.

J’ai aussi été assistant du compositeur et chef d’orchestre chinois Tan Dun qui a remporté un Grammy pour sa composition de la musique du film Tigre et Dragon. À travers tout ce cheminement, j’ai développé mon intérêt pour la synchronisation de la musique avec l’image.

MYC

Faut-il connaître un film en profondeur pour en diriger la musique ?

EO

Bien sûr, on y gagne à bien connaître le film, mais on ne peut pas se souvenir de tous les détails. Alors, j’ai un métronome dans l’oreille qui me fournit des indications pour les tempos. Mais, ce n’est pas seulement une question de synchronisation avec l’image. Mon «target» ne s’arrête pas là ! Quand les gens me disent, j’ai pleuré ou j’ai eu la chair de pour en écoutant la musique durant le film, alors je me dis que j’ai réussi.

La magie de Star Wars

Co-écrit par George Lucas et Lawrence Kasdan et réalisé par Irvin Kershner, L’Empire contre-attaque est considéré comme l’une des grandes réussites de la saga épique Star Wars. Il s’agit du deuxième volet de la trilogie originale qui est constituée également des films Un nouvel espoir et Le Retour du Jedi.

L’histoire de l’épisode présenté à la Place des Arts se déroule trois ans après les événements d’Un nouvel espoir. La guerre entre le maléfique Empire galactique et son antagoniste, l’Alliance rebelle, bat son plein. Les héros de l’Alliance, Luke Skywalker et Han Solo, se séparent après la prise de la principale base rebelle par l’Empire. Luke part sur la planète Dagobah afin de suivre la formation de Jedi auprès du maître Yoda. De son côté, Solo tente d’échapper à la chasse spatiale que lui mène Dark Vador, l’un des plus grands «méchants» des personnages de fiction de tous les temps.

Plus de 40 ans après son arrivée sur les écrans de cinéma, L’Empire contre-attaque continue de fasciner le public, souligne Erik Ochsner. «Les gens connaissent les répliques et la musique. Ce sont souvent de super fans qui arrivent costumés ! C’est excitant !»

 

Star Wars : L’Empire contre-attaque

Salle Wilfrid-Pelletier / 26 et 27 août

Le film sera présenté en version originale anglaise, sous-titrée en français

Avec : l’Orchestre FILMharmonique / Erik Ochsner, chef

Durée :  2h25 avec entracte

«Présentation autorisée par Disney Concerts en association avec 20th Century Fox, Lucasfilm Ltd. et Warner/Chappell Music.»

 

Sujets connexes

%d bloggers like this: